Quoi de neuf?Quoi de neuf?

Vous trouverez sous cette rubrique des sujets d’intérêts de la Fédération.

 

Pour des renseignements aux patients sur les soins de trachéotomie le CUSM a une ressource en ligne dans sa section "Éducation des patients"

Prendre soin d'une trachéotomie:des modèles de CUSM et de l'hôpital Maisonneuve-Rosememont
cliquez ici

L'Hôpital Maisonneuve-Rosemont a également mis à la disposition un document d'information destiné aux patients.

Soins, précautions et ressources y sont présentés.

cliquez ici

Piles de Servox

Quelques trucs

cliquez ici

 

Implantation d'un larynx artificiel:

l'expérience française. Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

La médecine de précision ou médecine personnalisée.

Le 15 février 2013, le ministre des finances du Québec, Nicolas Marceau, lançait officiellement le projet de "Partenariat pour la médecine personnalisée en cancer du Québec (PMPC)", une collaboration réunissant les milieux de la recherche clinique en cancer au Québec et l'industrie pharmaceutique et biotechnologique, le tout assorti d'un financement de 21 millions dont 10 millions du gouvernement du Québec. Pour en savoir plus cliquez ici.

 

Une nouvelle arme à l'étude pour traiter le cancer de la gorge.

En sillonnant le site Internet de la Société canadienne du cancer (SCC), on découvre que deux chercheurs de London en Ontario, le Dr Anthony Nichols, chirurgien, et le Dr David Palma, radio-oncologue, ont bénéficié d'une subvention de 223 000$ de la SCC pour effectuer le premier essai clinique destiné à identifier quel traitement offre la meilleure qualité de vie aux patients atteints d'un cancer de l'oropharynx (gorge). Pour en savoir plus cliquez ici.

 

Chaire de recherche en oncologie ORL Dr. Azar/Angelil au CHUM; une bonne nouvelle pour les laryngectomisés

 

 

 

 Les personnes ressources / qui fait quoi / trouver un professionnel 

Hémato-oncologue, Nutritionniste-diététiste, Orthophoniste, Oto-rhino-laryngologiste (ORL),

Physiothérapeute, Plasticien, Psychiatre, Psychologue, Radio-oncologue, Travailleuse sociale

Le monde de la santé est complexe et plusieurs intervenants sont à votre service pour soigner votre cancer du larynx, vous aider à traverser le processus et trouver l’aide dont vous avez besoin.  Mais qui sont-ils? Voici un bref aperçu des intervenants que vous êtes susceptibles de rencontrer au cours des traitements et dans la période de suivi. Les intervenants qui vous côtoient à l’hôpital sont vos ressources les plus précieuses : ils vous connaissent et orientent vos traitements et services en fonction de vos besoins. Ils travaillent en équipe pour mieux vous aider. Apprenez à les connaître.

 

Infirmière pivot en oncologie (IPO)

Selon la Direction de la lutte contre le cancer, «Rôle de l’infirmière pivot en oncologie», Juillet 2008, p.7:


« L’infirmière pivot en oncologie possède l’expertise nécessaire pour agir d’une façon significative auprès d’une personne atteinte de cancer et de ses proches. Elle est une personne ressource dès l’annonce du diagnostic et tout au long de la trajectoire de soins et de services, incluant l’ensemble des traitements. Elle exerce un leadership clinique et possède les habiletés relationnelles requises pour travailler en équipe, assurant ainsi un partage d’expertise et une coordination des soins pour le mieux-être de la personne atteinte et de ses proches. Son cadre de référence et d’intervention lui permet d’utiliser les données scientifiques, les résultats de recherche et les avis d’experts afin d’exercer une pratique fondée sur des données probantes. Pour le patient et sa famille, elle devient une personne clé qui assure, en collaboration avec les membres de l’équipe interdisciplinaire, une continuité de soins personnalisés interservices et interétablissements. »

Lors de vos traitements contre le cancer, on vous assignera une infirmière-pivot qui sera votre personne contact tout au long de vos traitements. Vous avez des questions concernant vos traitements? Vous êtes inquiets devant certains symptômes? Vous avez oublié l’heure de votre prochain rendez-vous avec le radio-oncologue ou avez besoin d’aide dans des moments très difficiles? L’infirmière-pivot pourra répondre à vos questions ou vous orienter vers le bon intervenant. L'infirmière-pivot fera également le lien avec les services de votre hôpital local ou de votre CLSC pour le suivi de vos soins.

Pour plus d’informations voir:

Rôle de l’infirmière pivot en oncologie

Vous pouvez aussi consulter deux exemples d’application du rôle de l’infirmière-pivot en oncologie, soit celui de:

l’Hôpital général juif 

et celui du:

Centre hospitalier universitaire de santé McGill  (CUSM) Vous pouvez également vous référer à:

l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec.

 

Hémato-oncologue

 Selon l’Association des médecins oncologues et hématologues du Québec :
« L’oncologue médical est le médecin spécialiste pratiquant l’oncologie en se basant sur des données scientifiques probantes. Le but premier de l’oncologue est d’augmenter au maximum les possibilités de guérison du cancer à l’aide de traitements (chimiothérapie, hormonothérapie, thérapie ciblée et immunothérapie) ou de tenter de contrôler le cancer le plus longtemps possible lorsque aucune guérison n’est envisageable. L’oncologue travaille étroitement avec les radio-oncologues qui s’occupent de la radiothérapie (traitement à l’aide de radiations), les chirurgiens et les médecins en soins palliatifs. Il assure un suivi médical régulier des personnes atteintes de cancer ou ayant eu un cancer dans le passé. »

L’équipe médicale, dont fait partie les hémato-oncologues,  détermine en interdisciplinarité les meilleurs traitements dans chacun des cas. Dans le cadre de traitements entourant une laryngectomie totale, si, par exemple, une chimiothérapie est indiquée, l’hémato-oncologue travaillera de concert avec l’ORL et le radio-oncologue en vue d’enrayer ou de contrôler le cancer.

 Travailleuse sociale

Pour en savoir plus sur l’hémato-oncologie, visitez le site de: l’Association des médecins oncologues et hématologues du Québec 

Pour en savoir plus sur la chimiothérapie :

Visitez le site du: Centre hospitalier universitaire de Québec  (CHUQ) Consultez le guide de la Société canadienne du cancer dans sa version française.

Chimiothérapie et autres traitements médicamenteux

ou  anglaise:Chemotherapy and other drug therapies

Consultez le document de la Fondation québécoise du cancer: Ce qu’il faut savoir sur la chimiothérapie  

Vous pouvez également vous référer au: Collège des médecins du Québec pour plus d'informations.

 

Nutritionniste-diététiste

 Selon Les diététistes du Canada, les diététistes (appelés aussi nutritionnistes) cliniques « identifient les problèmes de nutrition et évaluent l'état nutritionnel des patients. Elles élaborent des plans de soins, surveillent l'efficacité des interventions en nutrition et conseillent les patients sur les modifications particulières à apporter à leur alimentation.Les nutritionnistes sont partie intégrante des équipes interdisciplinaires en oncologie et suivent étroitement les personnes tout le long de leurs traitements pour le cancer. Pour plus d'information sur l'alimentation et le cancer, rendez-vous à la rubrique Alimentation et cancer à la page d'accueil.

Vous pouvez également vous référer à l'Ordre professionnel des diététistes du Québec  pour plus d'informations.

 Haut de page

 

Orthophoniste

 Selon l'Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec  , l'orthophoniste est "le professionnel des troubles de la communication humaine qui étudie, examine, évalue et traite les troubles de la voix, de la parole, du langage et de la fonction oropharyngée et qui utilise les moyens de suppléance requis."

Les traitements pour les cancers de la sphère ORL (chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie)  altèrent à divers degrés les structures de la bouche ou de la gorge, ce qui se répercute sur la capacité de prononcer ou d'émettre les sons de la parole  en plus de gêner ou de compliquer la déglutition. L'orthophoniste fait partie de l'équipe de soins ORL et est impliquée dès l'annonce du diagnostic pour redonner accès à la parole et réduire ou compenser l'impact des traitements.
Pour en savoir plus sur le suivi orthophonique entourant une laryngectomie totale, consultez le document produit par le Centre hospitalier de l'Université de Montréal Nouvelle voix...Nouvelle vie

Vous pouvez également vous référer à l'Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec pour plus d'informations ou encore à l'Association des orthophonistes et audiologistes du Québec".

 Haut de page

 

Oto-rhino-laryngologiste (ORL)

 "L’ORL ou oto-rhino-laryngologiste est le médecin spécialiste de la tête et du cou, excluant ici le globe oculaire et le cerveau. Il est médecin et chirurgien et il soigne tant les enfants que les adultes. L’ORL est le spécialiste de toutes les conditions médicales touchant les oreilles, le nez, la gorge" tel que décrit par l'Association d’oto-rhino-laryngologie et chirurgie cervico-faciale du Québec. Lorsqu’il soupçonne un cancer du larynx ou autre de la sphère ORL, ce médecin procède à des examens minutieux de la tête et du cou afin de vérifier la nature du problème. Il réfère également pour divers examens complémentaires, particulièrement en radiologie. Il travaille étroitement avec les radio-oncologues et les hémato-oncologues pour déterminer le traitement ou la combinaison de traitements qui soit le plus approprié. C’est l’ORL qui effectue la laryngectomie s’il y a lieu.

Pour en savoir plus : Association oto-rhino-laryngologie et de chirurgie maxillo-faciale du Québec (en français)
Canadian Society of otolaryngology (en anglais)

Vous pouvez également vous référer au Collège des médecins du Québec pour plus d'informations.

 Haut de page

 

Physiothérapeute

 Selon l'École de réadaptation de la Faculté de médecine de l'Université de Montréal, " Le physiothérapeute est un professionnel de la santé qui contribue à la prévention, le maintien et le rétablissement fonctionnel optimal des diverses capacités physiques de la personne au niveau des systèmes cardiovasculaire et respiratoire, musculosquelettique et neurologique. À cette fin, il procède à une évaluation de la nature, des causes et de l’étendue des déficiences et incapacités physiques des clients, établit les objectifs de réadaptation, planifie le traitement et fait des recommandations. Il veille à l’application du traitement en recourant aux exercices thérapeutiques, à la thérapie manuelle, à divers agents physiques et assure un suivi."

Le traitement des cancers de la sphère ORL, et plus spécifiquement la laryngectomie totale et les chirurgies complémentaires qui y sont associées (ganglions, muscles, greffes,...), peut amener son lot de douleur, de fatigue et de perte de mobilité. Le physiothérapeute est appelé à intervenir d'abord pour favoriser le dégagement des voies respiratoires suite à la chirurgie puis il intervient pour réduire l'impact chirurgical par des programmes d'exercices spécifiques, dont certains visent à contrôler l'œdème et favoriser la guérison des cicatrices.  

Pour en savoir plus sur le suivi en physiothérapie entourant une laryngectomie totale, consultez le document produit par le Centre hospitalier de l'Université de Montréal.Nouvelle voix ... Nouvelle vie

Vous pouvez également vous référer à l'Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec pour plus d'informations.

 Haut de page

 

Plasticien

Haut de page Lorsqu'on fait référence à la chirurgie plastique, on pense d'abord à la recherche de la beauté largement véhiculée dans les médias. Cet aspect de la chirurgie plastique est en fait la chirurgie esthétique. Mais la chirurgie plastique va au delà de la chirurgie esthétique comme le définit laFédération des médecins spécialistes du Québec. Du mot grec plastikos qui veut dire remodeler, reconstruire, la chirurgie plastique couvre un large éventail couvrant les problèmes de malformations congénitales et de développement, les reconstructions postcancéreuses et post-traumatiques, les problèmes de recouvrement de peau, la chirurgie de la main, etc. La chirurgie esthétique fait aussi partie de ce vaste domaine. Dans les cas de cancer de la sphère ORL, le plasticien est appelé à intervenir en chirurgie de reconstruction pour améliorer la fonctionnalité et l'apparence suite à certaines chirurgies.

Vous pouvez également vous référer au Collège des médecins du Québec pour plus d'informations.

 Haut de page

 

Psychiatre

Comme l'explique bien le Dr Pierre Gagnon à la Société canadienne du cancer, "le cancer amène avec lui de nombreuses questions existentielles". En plus du « Pourquoi moi ? », les personnes atteintes d’un cancer sont confrontées à des préoccupations universelles sur la mort et la quête de sens. Ces inquiétudes et interrogations peuvent avoir un impact négatif sur la qualité de vie des patients.... Nous cherchons à aider les gens à trouver un sens à leur vie à partir de leurs souffrances et de leurs deuils symboliques, que ce soit le deuil du travail, de leur vie sociale, sportive ou sexuelle, .....Nous les aidons à améliorer leurs relations, à trouver des stratégies cognitives avec des « trucs » concrets comme la relaxation. ». Le chirurgien peut faire appel à un psychiatre en consultation lorsque l'état mental de son patient le nécessite, qu'il s'agisse d'un problème pré-existant à la chirurgie, d'un problème aigu qui se manifeste ou pour contrer la détérioration de son état mental. Le psychiatre peut aider le patient et sa famille à comprendre et contrôler la charge émotive associée au diagnostic ou à des problématiques sous-jacentes.

Pour en savoir plus, consultez le site de l'Association des psychiatres du Québec.

Vous pouvez également vous référer au Collège des médecins du Québec pour plus d'informations.

Haut de page


Psychologue

La définition suivante de la clinique PSYMedicis , spécialisée dans l'aide aux personnes atteintes de cancer, reflète bien le rôle habituellement attribué à la psychologie dans l'équipe soignante: "L'onco-psychologue est un psychologue spécialisé dans le suivi et le traitement psychologique des personnes touchées par le cancer, autant la personne qui vit avec le cancer que ses proches (conjoint, enfants, famille, amis, collègues). L'onco-psychologue intègre l'évaluation et le traitement des composantes émotives, physiologiques et médicales de la maladie oncologique. Aussi, il est appelé à travailler en étroite collaboration avec l'équipe médicale traitante. Les soins onco-psychologiques visent le déroulement harmonieux du parcours oncologique. Ils contribuent à favoriser une qualité de vie aussi proche que possible de celle qui existait avant le cancer. Les soins onco-psychologiques visent à maximiser le confort physique et émotif de la personne qui vit avec le cancer et celui de ses proches. Ils permettent de prévenir et de dépister des difficultés psychologiques susceptibles de nuire au suivi des traitements médicaux et/ou d' handicaper l'avenir. Le suivi psychologique lors d'un cancer représente une composante importante du traitement oncologique. Il n'est pas un luxe, ni un complément. Le suivi psychologique est souvent l'une des clefs d'un traitement oncologique harmonieux, permettant de cultiver la vie et de faire face à l'incertitude propre au cancer. "

Vous pouvez également vous référer à l'Ordre des psychologues du Québec pour plus d'informations.

 Haut de page

 

Radio-oncologue

Le  radio-oncologue est une « Personne qui, à titre de médecin spécialiste, se consacre au traitement du cancer en utilisant diverses thérapies, administrées seules ou combinées (radiothérapie, chirurgie, chimiothérapie, hormonothérapie, immunothérapie, etc.). Au moyen d'un examen clinique et d'examens complémentaires, elle évalue l'étendue de la maladie, définit sa nature, ses modalités ainsi que la dose et la durée des traitements à prescrire à ses patients afin d'obtenir le maximum de possibilités de guérison sans endommager les tissus sains. Elle supervise l'administration des traitements, en évalue les effets, apporte les correctifs nécessaires et exerce le suivi régulier auprès de ses patients traités par radiations ionisantes ».  (Source : Association des radio-oncologues du Québec).

Le radio-oncologue travaille étroitement avec l’ORL et l'hémato-oncologue pour déterminer le traitement ou la combinaison de traitements à privilégier. Advenant le cas où un traitement de radiothérapie est indiqué, le radio-oncologue prescrit le traitement dont l’administration au quotidien est effectuée par des technologues en radio-oncologie. Le radio-oncologue revoit régulièrement le patient en cours de traitement pour en suivre l’évolution et effectuer les ajustements appropriés. Il effectue le suivi au delà de la fin des traitements.

Pour en savoir plus, rendez-vous au site de l'Association des radio-oncologues du Québec.

Vous pouvez également vous référer au Collège des médecins du Québec pour plus d'informations.

Haut de page

 

Travailleuse sociale

 Dans son dépliant sur Le service social en oncologie, l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont décrit le travailleur social comme "un profes­sionnel qui peut vous aider à faire face aux difficultés d’adaptation liées à la maladie et à ses conséquences au plan social."


Un diagnostic de cancer est toujours un choc et a des répercussions tant au plan personnel que professionnel. Diverses démarches bien concrètes deviennent néanmoins essentielles pour traverser les étapes subséquentes au diagnostic et le soutien du travailleur social est toujours bienvenu, comme l'accès à l'assurance-emploi, l'aide à l'hébergement et au transport. Le travailleur social facilite également l'ajustement du patient et de ses proches tout au long des traitements.

Pour en savoir plus sur le service social, consultez le site de l'Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec.

 

Haut de page