Les moyens de communication

Après une laryngectomie totale, il faut développer un nouveau moyen de communication en raison de la perte des cordes vocales.  Il existe 3 modes de communication généralement utilisés en rééducation vocale : le larynx artificiel, la voix œsophagienne et la prothèse trachéo-œsophagienne. 

 

LE LARYNX ARTIFICIEL

 

C'est un appareil destiné à remplacer la vibration des cordes vocales. Il existe sous forme de larynx buccal ou au cou. Un appareil de type buccal, le Cooper-Rand, est généralement remis quelques jours après l’opération. L’appareil au cou est généralement utilisé après plusieurs mois si la souplesse du cou le permet et si la personne opérée n’a pas encore eu accès à un autre mode de communication. Vous avez déjà un ou l’autre de ces larynx artificiels et désirez en parfaire l’usage? Le centre suprarégional du CHUM a conçu trois  documents pour vous aider. Choisissez celui qui convient à l’appareil que vous possédez.                   

LA VOIX OESOPHAGIENNE

C'est une voix obtenue en faisant pénétrer de l’air dans l’œsophage puis en l’expulsant pour faire vibrer la partie supérieure de l’œsophage et ainsi créer un son semblable à un rot. Un entraînement d’environ trois mois est nécessaire à l’acquisition de la voix œsophagienne. Les résultats varient en fonction de la chirurgie qui a été nécessaire. Votre médecin et l’orthophoniste qui vous a pris en charge au moment de votre chirurgie pourra vous informer si ce mode de communication vous convient et vous remettra la documentation nécessaire.

Voir le fonctionnement (en anglais) à:

http://www.inhealth.com/v/vspfiles/pdf/sketchpad/Esophageal_Speech.pdf

 

LA VOIX PAR PROTHÈSE TRACHÉO-OESOPHAGIENNE

C'est une voix obtenue grâce à une fistule (petite ouverture) entre la trachée et l’œsophage permettant de transférer l’air des poumons vers l’œsophage, et, comme pour la voix œsophagienne de faire vibrer la partie supérieure de l’œsophage et de produire un son semblable à un rot.

Voir le fonctionnement (en anglais) à:

http://www.inhealth.com/v/vspfiles/pdf/sketchpad/Tracheoesophageal_Voice_Prosthesis.pdf

Comme l’air provient des poumons et est donc plus abondant que pour la voix œsophagienne, la voix obtenue sera généralement plus forte.  La fistule doit être créée chirurgicalement par le médecin ORL et la personne opérée doit apprendre à installer et entretenir un tube de silicone inséré dans la fistule pour la maintenir ouverte en tout temps. Vous vous demandez si une prothèse trachéo-œsophagienne est pour vous ou pour votre conjoint? Demandez à votre chirurgien ou à l’orthophoniste. Vous êtes porteur d’une prothèse trachéo-œsophagienne et aimeriez avoir d’avantage d’information sur son usage et son entretien? Le CHUM a conçu un document qui pourra vous être utile :

PROTHÈSE TRACHÉO-OESOPHAGIENNE Guide d’utilisation

Vous désirez obtenir DE PLUS AMPLES INFORMATIONS sur les moyens de communication? Le CHUM a conçu pour vous un document complet sur la laryngectomie totale et les moyens de réadaptation.

En version française

NOUVELLE VOIX…NOUVELLE VIE. Guide à l’intention des laryngectomisés

En version anglaise

NEW VOICE…NEW LIFE. Guide for Laryngectomees

L'Association a également des réponses à vos questions sur les moyens de communication en consultant les documents suivants :

En version française

 POUR Y VOIR PLUS CLAIR… DES RÉPONSES À VOS QUESTIONS

En version anglaise

TO HELP SHED A LITTLE LIGH... ANSWER TO YOUR QUESTIONS